Au vu des derniers articles, chacun a pu raconter son week-end sportif : les 6 h00 de Pomas, le triathlon d’Argelès… et maintenant à mon tour avec le triathlon de Revel qui avait également lieu le même week-end…

Un club divisé pour mieux s’unir : les offres de course étaient nombreuses (tant mieux !) et chacun a pu se rendre à la course cochée sur son planning au vu de ses envies, objectifs… cela a permi d’avoir des représentants sur 3 courses en 2 jours, soit 18 athlètes représentant les couleurs du club ! Pas sûr que tous les clubs puissent se le permettre…

C’est donc 8 athlètes qui se sont présentés au Triathlon de Revel se déroulant sur le plan d’eau de St Férréol (lieu magnifique, et agréable).
Deux courses au choix : un sprint le matin, et un L.D. le matin (enfin… qui finit l’aprés-midi ) donc on peut dire un L.D.  »journalier ».

Pour ma part j’ai longtemps hésité à participer au triathlon d’Argelès pour finalement disputer mon premier long à Revel (désolé Christophe, mais tu comprends mon choix 😉 ), le déplacement valait vraiment la peine.

La course a débuté par le sprint ou on retrouve : Sébastien Proux, (ayant couru la veille aux 6h00 de Pomas), Patrick Harroue en forme olympique ! Patrick Miro, Cyril Toustou, Cédric Tiquet, Bertrand Martzel, et Jêrome Mouret qui, après avoir fait son premier triathlon sur ses terres à Carcassonnne, a attrapé le syndrome  »compétitif » qui te pousse à renouveler l’expérience une deuxième fois au point ou tu finis par ne plus pouvoir les compter (ou presque 😉 ).

Une fois n’est pas coutume la natation s’est faite sans combinaison, autant dire que la trifonction était de rigeur.
Rempli de SPIRIT : Jêrôme a effectué la natation avec un tee-shirt et cuissard de vélo, voila un syndrome qui se propage encore plus rapidement (Jérôme il me reste des trifonctions !).
Au final : après être sorti premier Carcassonnais de l’eau Sébastien Proux a du contenir le retour de Patrick Harroue finissant respectivement 39 et 40ème. Un peu plus loin on retrouve Cyril Toustou en 84ème, Bertrand Martzel en 93ème, Cedric Tiquet 105 et Patrick Miro 129ème.

Jérôme je t’ai cherché en long en large et en travers sur la fiche des résultats je n’y pas vu ton classement ❓

De bons résultats et surtout un plaisir partagé !!

Quant à moi je me suis élancé 15′ plus tard (et en combinaison 😆 ) pour le long. Objectif : prendre du plaisir, encore du plaisir et toujours du plaisir : le sport ne vaut d’être vécu que pour cela ! Alors je calcule rien je m’élance comme pour un sprint dans le lac de St-Férréol, malgré de mauvaises sensations : après 4h00 d’une séance natation je commence à perdre mes acquis… alors une semaine sans nager… Bon malgré tout je sors avec mes 2 bras entiers dans un temps moyen, mais correct vu ma préparation dans la discipline.

Place au vélo, là aussi je pars comme pour un sprint, apparemment pas assez rapide, 3 athlètes me reviennent dessus avant la fin du premier tour qui en compte 4 au total. Ok les gars, accrochez vous je vais vous montrer qui est le plus fort : sur 3 tours et dans toutes les bosses que compte le parcours (plus exigeant à mon sens que Carcassonne) je me poste devant, mets quelles boîtes, relance.
Bon on arrive pour le dernier tour je me calme et prépare mon échappée pour le dernier tour, nous passons devant le parc et là mes 3 compagnons de fortune me lâchent au train ❗ Heu, c’est moi qui avait prévu ça les gars… bon on se retrouve tout à l’heure, au ravito de l’arrivée peut-être ?
Plus rien ! Un désaccord complet entre mon corps et ma tête, les jambes ne veulent plus ! L’image se transforme en noir et blanc, je n’ai plus le son,  houps vivement que je rentre au parc.
Tant bien que mal je rallie le parc, en limitant la casse. A noter que tout au long du parcours en vélo aucun d’entre nous à pris l’aspiration de l’autre, respectant les règles de jeux (l’état d’esprit est quand même diffèrent sur du long) .

Aller je termine avec ce qui s’apparente à de la course à pied, chez moi c’est plutôt de la marche tellement l’allure est faible et la foulée rasante, j’ai l’impression de courir à l’époque de la pré-histoire si je continue comme ça je vais finir par reculer. Là aussi les tours s’enchaînent, 4 au total avec deux petites montées.
Je finis par rallier l’arrivé bien fatigué un peu déçu d’être en 5h02 j’aurai bien aimé être en moins de 5h00, mais bon j’ai passé une très bonne journée malgré la répétition des tours qui use mentalement. D’ailleurs merci à Cyril et sa famille pour ses encouragements jusqu’à la fin de la course.

Résultats sur : www.triderevel.com

C’était un week-end ultra sportif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *