Ça fait longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles à mon ancien club, même si pour moi le TCC reste mon club…

Depuis juillet 2008, je suis donc installé à Canberra, capitale australienne, à 3h de route de Sydney. La vie ici est relax et cette ville au milieu du bush australien est l’endroit parfait pour s’entrainer pour un Ironman.
Et oui, après mon arrivée ici, j’ai décidé de me lancer dans cette aventure.

La course est fixée, ce sera l’Ironman Australia de Port Macquarie, le 5 avril 2009… Plus que 7 semaines, déjà.

Depuis mi-décembre, l’entrainement s’est intensifié. J’ai validé mon entrée à l’Ironman en me testant à l’Half Ironman de Canberra (préparé 10 jours à l’avance !!). C’était un vrai moment de plaisir cette course, malgré un point de côté pendant la course à pied qui m’a fait marcher pendant 4 km ! J’ai quand même réussi à finir en 5h33.

Puis les vacances d’été se sont enchaînées et je suis parti faire une grande traversée en vélo en Nouvelle-Zelande : au programme 2300km en 25 jours en tirant une remorque. Parfait pour faire de l’endurance ! En plus, de la centaine de km quotidienne, j’ai beaucoup couru avec des belles sorties montant jusqu’à 2h.

Après cette aventure fantastique en terre maorie, il a fallu retourner au travail et rentrer… Mais la motivation était bien là quand j’ai repris les durs entrainements avec un groupe de triathlètes se préparant à l’Ironman également. Il a été dur de faire de la vitesse sur le vélo mais c’est revenu petit à petit. Au programme, pendant ces quelques semaines, des sorties poussant jusqu’à 8h, enchaînées avec 1h de run (3 ride par semaine: 2h30 bosses/run, 2h puissance, longue entre 5h et 8h/run) , et des sorties course à pied (5 par semaine).
Sans oublier de nager 4 fois par semaine et un gros travail au niveau de la nutrition !

Voilà le programme. J’espère que ce sera suffisant pour réussir le challenge et faire un truc bien.

J’espère que vous allez tous bien, que vous gardez la forme et surtout la bonne humeur du club. J’ai couru l’Half Ironman sous les couleurs du club, car même si je n’ai pas repris de licence cette année, dans ma tête je reste un membre du TCC.

A bientôt.
Nicolas REMIRES

Le TCC en Australie. Merci Nicolas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *