Comment en sommes nous arrivé là ?

La FLTC fonde sa philosophie, sa raison d’être, sur les liens étroits qui unissent ses adeptes, sur cette force qui nous attire les uns aux autres même séparés de centaines de kilomètres.
Cette volonté de partager les moments clés, les espoirs, les réussites, les coups de gueule ou les cafards les plus noirs, n’est pas apparue du jour au lendemain.

Ce n’est pas lors de nos premières rencontres que nos amitiés se sont nouées.
Partageant les bancs de la fac ou du lycée, les mêmes créneaux d’entraînement, il a bien fallut que l’on se parle, que l’on échange (pas les femmes, car à l’époque o­n ne roulait pas sur l’or à ce niveau là !). En s’engageant sur les mèmes épreuves, il a bien fallut que l’on se délace ensemble.
Certains en o­n entraîné d’autres, chacun a apporté sa personnalité, sa grande gueule, sa timidité, sa connerie. Tous, nous avons changé, évolué, « grandi », mais notre caractère initial est à jamais reconnaissable.

Reste qu’aujourd’hui, nous sommes tous là, nous reconnaissant dans le TCC et le FL.
Personne ne peut ignorer ce que lui a apporté le tri. Certains se cotoient tous les jours, d’autres 2 à 3 fois par an, le cercle n’est pas des plus grand, mais il est des plus solides.

Mes amis par ce discours je cherche à comprendre pourquoi et comment en sommes nous arrivé là ? A enchainer les bieres cul sec, en se tapotant les fesses en string sur des airs d’Amandine !!!
Vivement la prochaine soirée, mais qu’elle en sera la boisson ?

La gaz’ du FLTC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *