Toutes les personnes qui gravitent dans le milieu du triathlon de notre région le connaissent, ou ont au moins déjà croisé sa silhouette au détour d’une ligne d’arrivée : Didier Berrus nous a quitté en debut de semaine.

Diagnostiqué d’une maladie incurable l’an dernier, Didier a perdu dans cette guerre inégale, non sans avoir lutté jusqu’au dernier instant.

Les plus anciens d’entre nous l’avaient connu en tant que sportif accompli.
D’autres, comme moi, l’ont connu alors qu’il était CTL de la ligue Languedoc Roussillon de Triathlon. Je me rappelle encore des stages de ligue à Mende, une autre époque où les France junior se couraient encore en format CD et où nos jeunes trustaient le podiums nationaux : Delphine Py, Olivier Sapmpinato, Jean-Patrick Alcaraz… des noms qui résonnent encore dans la tête de ceux qui ont connu cette période.
Les plus jeunes eux, le connaissent comme le chronométreur phare de la région, l’incontournable « Sudchrono », la première personne que l’on croisait en franchissant la ligne d’arrivée.

Quelles qu’étaient nos relations avec lui, c’était une figure emblématique du triathlon dans la région. On se souviendra toujours de son amour pour le sport et de sa bonne humeur. Malheureusement on ne recroisera plus sa silhouette…

Alors adieu Didier, ou plutôt au revoir. En attendant, il restera toujours un peu de ton héritage en chacun de ceux qui prendront le départ d’une course par ici.

Le TCC présente toutes ses condoléances à Hélène, ainsi qu’à la famille et aux proches de Didier.

Adieu Didier

3 pesnées sur “Adieu Didier

  • 18 mars 2015 à 21:49
    Permalien

    Une pensée pour toi Didier…
    Salut!
    Marie GALY

    Répondre
  • 11 novembre 2015 à 17:48
    Permalien

    Toutes mes condoléances, une pensée très forte à ses proches. Didier Berrus était un homme à part dans le milieu du triathlon, un homme formidable, un entraîneur pointilleux. C’est grace à lui que des jeunes comme moi à l’époque ont pu faire ce sport formidable. On ne t’oubliera pas Didier !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *