Si certains, comme notre bon vieux rouleur Régis, sont habitués aux courses sur route, Julien Prudent et J-Vincent Carbou faisaient leur classes sur le Grand Prix d’Armissan dimanche dernier…

Et oui, comme quoi, quand on lit sur le site ou le forum, les coups de scie entre nageurs et cyclards (tiens d’ailleurs, personne ne s’en prend aux coureurs a pied, bizarre 🙄 ?!?!), cela peut en décourager plus d’un à prendre le départ d’une course cycliste. Et bien, ce n’est pas le cas de Julien et de Juan (nouveaux membres de l’ASC), qui dimanche dernier prenaient le départ du Grand Prix d’Armissan en compagnie de Régis (coureur aguerri), sous les couleurs du club local de l’ASC cycliste, cher a notre TCC’s Doc, Hubert Beaubois.

Accompagné par quelques supporters, j’ai nommé, l’inimitable J-Louis Bedos (directeur technique 🙂 ), Nicolas Dreyer (ancien triathlète du TCC, et caméraman d’un jour), sa copine Virginie Schuft (très bonne pâtissière), et un jeune cadet (je m’excuse, je ne connais pas son nom 🙁 ), nos trois valeureux técécistes n’ont pas eu peur de braver le froid et la pluie pour cette première course de la saison.
Au menu : 8 tours, avec une bosse d’un kilomètre à prendre a chaque fois et un passage étroit et dangereux dans le village d’Armissan (on y passe à pied lors du relais des 5 clochers), pour un total de 94km.

Une course ouverte au Pass’ cyclisme open et 3ème catégorie, ainsi qu’aux juniors toutes catégories, sans suspense, puisque dès les premiers kilomètres, c’est sous un train d’enfer que le peloton roule (malgré des consignes de course avec un départ neutralisé…).

Seul Régis jouera les avant poste avant de céder à quelques kilomètres de l’arrivée victime de crampes, esseulé depuis 1 tour (il avait fait déjà 2 tours seuls pour reprendre des groupes).

Juan ralenti par un incident technique d’un autre coureur dans la première bosse, se retrouve dans une cassure avec 4 gars qui voulaient voir le peloton partir sans rien faire. Il effectuera sa « séance » en prenant de gros relais et en résistant aux diverses attaques faites par ses compagnons de route dans la bosse. Il termine dans le gruppetto à près d’¼ heure de la tête (junior membre de l’équipe de France).
Julien quant a lui, pas très à laise en peloton, voit ses chances de bien figurer s’évanouir, des le premier kilomètre. Il terminera avec quelques compagnons de fortune à 10’ derrière Juan.

Nos trois coureurs ont pu apprécier le gâteau « Maison » concocté par Virginie afin de reprendre quelques forces. Une bonne expérience et un bon travail de rythme pour les duathlons a venir.

Résumé de la course sur : www.ffc11.com

Première expérience sur route pour 2 sociétaires du TCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *