Dimanche 23 mars, malgré la vague de froid qui s’est abattu sur le pays carcassonnais, le TCC a maintenu les épreuves prévues…

Après une semaine digne d’un été indien, dame météo voulait rappeler a tous les triathlètes que nous étions toujours en hiver. Matin de l’épreuve, pluie neige mêlées, vent glacial, bref des conditions a rester chez soit a regarder la télé…

Mais les plus téméraires étaient présent ce jour pour tenter de se qualifier au championnat de France de Duathlon jeunes et adultes, ou bien pour se préparer à la saison de triathlon qui débutera le mois prochain.

Sur la première épreuve cadets, les jeunes carcassonnais ne laissent aucune chance à leurs adversaires. Ils s’octroient les 3 premières places au général, avec dans l’ordre Maxime Anirepoque (section sportive de Font Romeu), Maxime Caverivière et Thibaud Grosroyat (section sportive de Font Romeu). Chez les filles, Adeline Rouffia termine 3ème de sa catégorie (1ère régionale). Première épreuve et 4 titres pour le TCC. La journée commence plutôt bien ! Pour compléter les résultats de cette course, Isabelle Grosroyat termine la son premier duathlon à la 29ème place, première vétéran femme.

La course suivante, et c’est au tour des minimes de s’exprimer. Steven Terrassoux prend les devant en course à pied, pour terminer à la 2ème place après avoir perdu des places sur un parcours cycliste difficile (nouveau titre pour le TCC). Guillaume Grosroyat termine 8ème, suivit de Maxime Dauce qui effectuait son retour après une année de « jachère », 12ème, et Vincent Delpech 18ème.

Sur la course Avenir, Chanel Caverivière était la seule représentante de la section sportive de Varsovie. Futur espoir féminin du club, elle termine 1ère de sa catégorie (benjamine), place prometteuse pour les courses a venir.

Vient ensuite le sprint, 1ère manche du challenge Brooks / Running Toulouse duathlon, qui cette année n’a pas le succès des années précédentes, visiblement a cause d’un calendrier sportif très chargé. Seul 11 athlètes inscrits (75 en 2007), un vrai bouillon… Sur cette épreuve, le TCC présentait ses meilleurs athlètes pour figurer aux pôles positions du classement dès la première course.
D’entrée de jeu, Juan prend les devant en course à pied, pour prendre le vélo en 3ème position. Suivent derrière à quelques secondes les mobylettes du club.
Au final, un gros vélo de Régis Rouquet, le placera en 2ème position, place qu’il gardera jusqu’à l’arrivée. Seul Christophe Hamard (Jacou triathlon), sera devant. Derrière, une énorme surprise, sans en être une vraiment quand on connaît son niveau vélo, Julien Prudent, junior 1ère année, pose le vélo 3ème, avant de subir un peu la dure loi de la pesanteur 😉 en course à pied, pour terminer quand même 8ème au général ! Suit à quelques secondes, l’homme de cette saison, qui après une année de « jachère » comme il aime à dire ;-), revient plutôt en forme, et prend une 9ème place. Toto suivra à la 24ème place, suivit de Juan (et oui, c’est bien le même ;o) ), 28ème, Sauvage Philippe 45ème, Prudent manuel 60ème (3ème junior, et vice champion régional derrière son frère), Thomas Frédéric 69ème, Harroué Patrick 77ème, Tiquet Cédric 87ème, Beaubois Hubert 98ème. Chez les filles, la courageuse Cécile Pons s’est démené pour terminer son premier sprint. Elle termine 2ème junior (vice championne régionale), et 106ème au général, sur 137 partants !

Récapitulons un peu la journée :

  • 3 titres de champion régional
  • 3 titres de vice champion régional
  • Une 3ème place au championnat régional
  • Un podium et premier par équipe sur le sprint

Bref des résultats qui méritaient bien une petite brève !

Retrouvez tous les résultats sur www.sudchrono.com

A noter que Renaud Maurel, membre du TCC, participait a la coupe régionale de VTT (le Roc de la Majorque) à Thuir ce même week-end. Il termine 17ème.

Duathlon de Carcassonne 2008

2 pesnées sur “Duathlon de Carcassonne 2008

  • 3 avril 2008 à 20:46
    Permalien

    Quelle verve, quel lyrisme,
    Super journée, même si le temps n’était pas de la partie.
    Un grand merci aux mamans pour la buvette qui a réchauffé ceux qui y sont passés, et merci à ceux qui y sont passés (notamment au x motards pour leur bonne humeur).
    Pur le tri la Guinguinte à Jean Lou va déchirer grave (pour parler djeuns).

    Répondre
  • 3 avril 2008 à 21:25
    Permalien

    Excusez, pour la dernière phrase du commentaire précédent il faut lire :
    Pour………….à Jean-Louis ………..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *