Après leur participation à la 1ère édition l’an passé, et leur piètre prestation sur la partie ski de fond, les triathlètes carcassonnais avaient à coeur cette année de montrer leurs progrès dans la discipline…

Départ samedi soir sur les coups de 17h30. Après avoir chargé le matériel nécessaire pour l’organisation, destination Font Romeu pour la soirée.
Une première partie de l’équipe hébergée sur place, est composée de J-Mimi, Cathy, J-Loulou, Hélène, Toto, Legros, Marjo, Juan et Aline. Ils sont rejoint par Bob au niveau de la source, avec une petite collation au bar du Maillol. S’enchaîne à 21h00 un repas gastronomique, voir gargantuesque au Cellier, où la traditionnelle diététique Carcassonnaise de veille de course à encore fait des sienne : tartiflette, fondue Savoyarde, mais je vous rassure, y’a n’a qui o­nt quand même pris des pâtes, oui, oui.
1h30 après, et quelques kilos engrangés pour survivre lors de l’épreuve du lendemain, nos Triathlètes sont agréablement surpris par la présence au bar d’en face (toujours le Maillol) des « loulou » du pôle SIREFF de Montpellier. Parmi eux, l’ancien membre du club « poussin » essaye de transmettre aux autres athlètes, le fameux « Spirit ». Et pour une fois, malgré le traquenard qui leur tendait la main, la raison a eu le dessus : nous sommes partis nous coucher, sans même boire une bière…. Bizarre non ? (Il faut dire que l’envie nous a quand même effleurée l’esprit).

Dimanche, levé 8h00, petit déjeuner et dernier préparatif avant d’affronter une température sibérienne, des rafales de vent à 100 km/h et à la neige. Bref des conditions climatiques qui sont pas au top pour des gars de la plaine…
Arrivé sur place vers 9h00, notre petit groupe sera rejoint par les deux vignerons, Fred et Vince, ainsi que par Antho, Max A et la famille Prudent avec Francis, Manuel et Julien. Comme à l’accoutumée, une partie de l’équipe aide à installer le matos (arche et sono), tandis que l’autre, tente de s’apprivoiser avec la technique du « Skating sur glace » (peut être une nouvelle discipline sportive pour les J.O dans 4 ans, qui sait…).

10h15, les fauves sont lâchés : au programme, 3kms de course à pied, 9 de Skating et 3 kms de course à pied.
Le T.C.C tente de prendre la tête sur la partie course à pied, mais les carcassonnais seront vite rappelés à l’ordre par l’altitude et le froid. Juan rejoind le parc en tête avec un fondeur de l’ESF. Mais dès les premier pas de skating, toutes ses chances de bien figurer au classement général, se verront anéanties par la glace qui recouvre la piste. Il en sera de même pour une grande partie de nos triathlètes, pas très alaise sur des ski de fond : il faut dire qu’il pratiquaient pour la majorité, pour ne pas dire la totalité, pour la première fois. Néanmoins, trois carcassonnais o­nt plus ou moins tiré leur épingle du jeu : Fred, Legros et Vince. Cependant, Legros n’était pas décidé à trop ridiculiser ses partenaires et a donc effectué son épreuve par étapes : avec une pause de 20 minutes entre les 2 tours de ski de fond ainsi que dans la 2ème partie pédestre. Bref pour le reste du groupe, la course se résume à une partie de patinage sur glace : salto arrière, grand écart, équilibre sur un pied, chutes, agrémenté par plein d’autres figures non répertoriées dans cette discipline, seront leurs compagnons de route durant les 9 kms.

Devant, la course s’emballe avec deux hommes en tête. Après 1h01’45, c’est NEPLE Nicolas (ESF) qui remporte l’épreuve, devant BARELLE Eduar (Non licencié) 1h02’44 et BECHE Eric (NORDIC 66) 1h04’00.
Pour retrouver un membre du T.C.C, il faut regarder un peu plus loin dans le classement général, et la 15ème place pour Fred le vigneron en 1h31’28. Derrière, c’est un tir groupé de carcassonnais, enfin pas si groupé que ça, puisque leur arrivée va s’étaler sur presque 1h00. Il vont truster les 11 dernières places. o­n retrouve dans l’ordre d’arrivée, sur 27 partants et 27 arrivants (eh oui, le triathlète carcassonnais est têtu, il n’abandonne pas, jamais, au grand désespoir des organisateurs.). Vince Le vigneron 2, terminera dans un temps de 1h44’56, suivit de Legros en 1h58’45, J-Mimi et Juan en 2h03’07, Julien, Manuel et Max A en 2h17’24, Antho en 2h25’18, Toto en 2h25’45, J-Loulou 2h36’21 et enfin Marco pour fermer la course en 2h37’24.
Une grande partie des bénévoles (organisateurs) avaient même déserté le parcours tant l’attente de nos athlètes s’est fait longue. Certains sont même arrivés alors qu’il n’y avait plus de barrière, seule l’arche d’arrivée trônait au milieu de la piste (normal, c’est encore les Carcassonnais qui o­nt du la démonter et la ranger).

Sous les douches, c’est l’heure du bilan : des ecchymoses aux hanches, des dos fracassés, des parties du corps brûlées, bref une réelle partie de plaisir ;o))). Tout l’ensemble des Triathlètes présent sur l’épreuve tenait à remercier Pierre Jordy, responsable du Termanal des loisirs de Pyrénées 2000, pour son accueil et sa disponibilité (il s’est occupé d’équiper entièrement tous nos joyeux lurons en matériel de Skating). Dommage qu’il ne soit pas mieux épaulé par les responsables du club local, pour la mise en place de son épreuve.

Duathlon des neiges de Pyrénées 2000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *